Le Matin, 29 mars 1914

Le Matin (Frans)
Ook La Métropole (Belgisch)
L’Avenir du Luxembourg (Belgisch)

Dit artikel bereikte ons via de Franse Parijse krant “Le Matin”, op 29 maart 1914. “Le Matin” ontstond in 1883 en verdween in 1944. Omwille van collaboratie onder Vichy, werd hij verboden bij de bevrijding. Het artikel verscheen ook in twee Belgische kranten, ” La Métropole” en “L’Avenir du Luxembourg”, echter zonder de 14 laatste regels. Vermoedelijk terecht, gezien met deze regels beschreven werd hoe het elders ook al goed verliep met de draadloze telefonie, en dat sinds 1908. Daar stond België nu niet bepaald op te wachten! “La Métropole” was een Franstalige Antwerpse krant, ontstaan in 1894 en verdwenen in 1974. De krant verdedigde hardnekkig de Franstalige zaak in Vlaanderen.

Cet article nous est parvenu par le biais du journal parisien “Le Matin”, le 29 mars 1914. “Le Matin” a été créé en 1883 et a disparu en 1944. En raison de sa collaboration avec Vichy, il a été interdit à la libération. L’article parut également dans deux journaux belges, “La Métropole” et “L’Avenir du Luxembourg”, mais sans les 14 dernières lignes. Probablement à raison, étant donné que ces lignes décrivaient comment la téléphonie sans fil se portait bien ailleurs aussi, et cela depuis 1908. Ce n’était pas tout-à-fait ce que La Belgique voulait entendre! “La Métropole” était un journal francophone anversois, fondé en 1894 et disparu en 1974. Le journal défendit obstinément la cause francophone en Flandre.