Braillard, la T.S.F. au Congo Belge, 1920

L’Electricité pour Tous, auteur probablement R. Braillard, Télégraphie et Téléphonie sans Fil, La télégraphie sans fil au Congo belge, Tome II, n° 9, septembre 1920.

De vonkenbruggen onder het altaar waren de “cône-cône”vonkenbruggen, ontworpen en toegepast door R. Goldschmidt te Laken en in Kongo . Klik hier om het patent te lezen.
Les éclateurs (oscillateurs) sous l’autel étaient des éclateurs “cône-cône, créés et appliqués par R. Goldschmidt à Laeken et au Congo. Cliquez ici afin de pouvoir lire le brevet.

Links op de pagina hierboven, derde laatste regel is een drukfout ingetreden, maar dat had u wel begrepen: de palen waren geen 600 m hoog, maar 60 m… En op de onderste pagina, rechts, 18de regel, moet men “Boma-Kanga” lezen.
A gauche sur la page ci-dessus, troisième dernière ligne, une erreur d’impression s’est produite, mais vous l’aurez bien compris: les poteaux n’avaient pas une hauteur de 600 m, mais 60 m … et sur la page ci-dessous, à droite, 18ème ligne, il faut lire “Boma-Kanga”.

In de nota (2) wordt de SIB bedoeld, tegenhanger van de franse SIF.
Dans la note (2) c’est la SIB, pendant de la SIF française.