Arthur Wauters, d’Anvers à Bruxelles, via le lac Kivu, Le Congo vu par un socialiste, 145 pp, 1929.

Wauters Wikipedia
Wauters Archive.org

Ci-dessous, des extraits du livre, y compris l’Index Alphabétique.

File:HP W.8f.jpg
Le Handley Page W.8F (public domain). Place pour 7 passagers.

Arthur Wauters a volé avec un W. 8F de Boma (aéroport à 16 km) à Elisabetville (2.250 km), évidemment en plusieurs étapes. Première étape Léo-Kinshasa en deux heures et demie. Puis départ jusqu’à Kwamouth et direction la Rivière Kasai avec aterrissage à Luebo-Musese. Repos de deux jours. Vol à travers la forêt jusqu’à Kamina. Aterrissage le jour suivant à Elisabethville.
Selon A. Wauters, 90 plaines d’atterrissages étaient disponibles sur ce trajet en 1928 (pour escales régulières ou de secours). Pilotes pendant son voyage : Jean Schoonbroodt et Van Opstal. Etait aussi à bord, le commissaire de district M. Delhaize. L’avion était un Handley Page à trois moteurs, donc un W.8F. Le troisième moteur servait comme réserve pour la sécurité.
(Arthur Wauters, “D’Anvers à Bruxelles, via le lac Kivu”, p 48, 1929).

Quelques extraits


L’auteur remarque dans son “Avertissement” (voir plus haut) “que ce témoignage vaut pour une période donnée”.
Et un extrait est toujours pris hors du contexte.

Page 63, chap. XII, “Les blancs, leur psychologie”.

Page 72, chap. XV, “Les Noirs”. Il est question ici de l’Union Minière.

Page 74, même chap. Situation générale.

Page 82, chap. XVI, “La classe ouvrière et la colonie”.